Pourquoi choisir le MA3CIG ?

You are currently viewing Pourquoi choisir le MA3CIG ?
©Freepik

Et si la communication d’intérêt général était votre “dada”? Quoi de mieux que d’opter pour le Master en création de contenus et communication d’intérêt général de l’Université de Neuchâtel(MA3CIG)! Nous vous dressons une liste de cinq raisons de suivre ce cursus … à deux pas du lac! 

Après un Bachelor, vers quel Master se tourner? C’est un choix difficile car chaque formation universitaire possède ses propres avantages… Mais si vous souhaitez combiner techniques de communication, réflexion sur l’espace public et promotion de la culture, de la santé ou de l’éducation, le Master en création de contenus et communication d’intérêt général (MA3CIG) est fait pour vous! Pas encore convaincu·e? Voici encore cinq bonnes raisons de choisir ce cursus.

Raison 1 : un master unique en Suisse

La communication d’intérêt général (CIG), bien qu’implantée dans notre vie de tous les jours, n’a pendant longtemps pas eu droit à sa propre formation universitaire. Jusqu’à ce que le Master en création de contenus et communication d’intérêt général (MA3CIG) voit le jour ! En effet, le MA3CIG dispensé à l’Université de Neuchâtel est le seul Master en Suisse qui propose cette formation ciblée.

La CIG est une communication qui est précisément au service de l’intérêt général, c’est-à-dire, du plus grand nombre. Elle s’exerce dans différents domaines d’intérêt général comme la culture, l’éducation, la sécurité, la citoyenneté ou encore la santé. Cette forme de communication qui séduit de plus en plus permet ainsi aux intéressé.es d’apprendre les codes spécifiques à cette branche et ainsi former les futur·e·s expert·e·s en CIG !  

Testez vos connaissances en CIG à travers ce quiz

Raison 2 : un équilibre entre cours pratiques et théoriques

Le deuxième avantage du MA3CIG est le dialogue théorie/pratique que les cours offrent. En effet, si certains d’entre eux misent en priorité sur les fondements théoriques et réflexifs de la communication, d’autres proposent de les mettre en pratique.

Plusieurs cours proposent aux étudiant·e·s de réaliser des projets concrets. Par exemple, pour le cours de Compétences son et vidéo, les étudiant·e·s doivent réaliser des podcasts, vidéos et tout matériel audiovisuel susceptible de communiquer au mieux son message. Autre exemple, le cours Stratégie de communication de la CIG permet aux étudiant·e·s d’apprendre les stratégies de communications les plus fondamentales tout en les incitant à miser sur leur créativité et leur réflexivité lors d’exercices pratiques. Le cours Actualité: méthodes, culture et institutions, pour sa part, demande aux étudiant·e·s de décortiquer l’actualité en se prêtant au jeu des revues de presse ou d’éclairages d’actualité: idéal pour situer à bon escient nos pratiques de communication dans l’espace public.

C'est quoi le cours... "Compétence son et vidéo"?C’est quoi le cours… “Compétence son et vidéo”?

Raison 3 : des échanges avec des intervenant·e·s du monde professionnel

Comme nous venons de le voir, le MA3CIG propose des cours pratiques et théoriques. Lors de certains cours, des intervenant·e·s du monde professionnel de la communication en CIG viennent partager leur savoir et leur expérience sur la réalité du métier et livrent leurs conseils aux étudiant·e·s. C’est notamment le cas du cours Techniques rédactionnelles et méthodes de récolte d’informations. Ce type d’échanges permet aux étudiant·e·s de mieux connaître la réalité du monde du travail et constitue une occasion en or pour poser des questions à des expert·e·s et parfois même de faire du réseautage !

Raison 4 : une expérience professionnelle lors du cursus

Lors du troisième semestre, les étudiant·e·s doivent effectuer un stage dans le secteur CIG de leur choix. Cette expérience leur permet de mettre en pratique les savoirs acquis lors des deux premiers semestres, tout en étant solidement encadré·e·s. En plus de découvrir un des domaines du travail en CIG, les étudiant·e·s ajoutent une expérience à leur CV: un avantage non négligeable pour la suite de leur parcours professionnel. 

Pour en savoir plus, découvrez le témoignage de Sarah qui a fait son stage dans un théâtre ! 

Raison 5 : l’élaboration d’un projet avec une institution

En complément du stage, le MA3CIG offre, pendant un mois, l’opportunité de collaborer, à travers un travail collectif en groupes, avec une institution en CIG, ceci afin d’élaborer une stratégie de communication ciblée sur un défi concret et destinée à cette dernière. Pour la volée B, c’est Terre des Hommes qui a été choisie, institution où Joakim Löb, le parrain de la volée, travaille en tant que chef de la communication. Au travers de cours théoriques, de séances de brainstorming et d’exercices pratiques, les différents groupes élaborent un dispositif de communication détaillé qui répond aux besoins du mandant.

Ce projet permet de mettre en commun, pour un seul et même objectif, les différents savoirs accumulés lors des premiers semestres. La collaboration entre étudiant·e·s est également au cœur du dispositif, ce qui stimule et renforce le travail en équipe.

Raison 6 (Bonus) : le cadre d’études !

En plus des cinq raisons évoquées, il y a en une sur laquelle tous les étudiant·e·s de l’UniNe se mettront d’accord … l’environnement d’études à Neuchâtel est i-dé-al ! Quoi de mieux que d’aller se promener le long du lac à la pause de midi, de dîner dans l’herbe entre collègues ou encore de réviser dehors en écoutant les vagues et le vent dans les arbres?